Les femmes mûres ont la côte sur les sites de rencontres !

« Elle est jolie, comment peut-il encore lui plaire ?. Elle au printemps, lui en hiver »
Vous souvenez-vous de ces jolies paroles, tirées de la chanson de Mr Reggiani ? de nos jours, elles n’illustrent plus ce qui causait tant de préjugés à l’époque.

Eh oui, les codes ont bel et bien changés !

Quelles sont ces femmes qui ont une préférence pour les hommes de vingt ans leur cadet et se refusent d’envisager des relations avec des hommes de leur âge ?

Quadras ou quinquas rassurantes, généralement divorcés, parfois avec enfants, accomplies et financièrement indépendantes, ces nouvelles femmes cougars n’hésitent pas à
« bondir » sur de jeunes hommes.
Elles sont au top de leur épanouissement sexuel et savent ce qu’elles veulent et surtout ce qu’elles ne veulent plus !
Ces femmes aux griffes acérées sont attirantes pour plusieurs raisons, après avoir élevé leurs enfants, elles ont envie de profiter de la vie, expressives, extraverties, elles se sentent belles et particulièrement sexy qu’elles ne l’étaient dans leur jeunesse.
Leur sexualité plus débridée et sans tabou les rendent singulièrement libérées.
Un autre point important, elles restent belles de plus en plus tard. Liftées de près, relookées de frais, aérobiquées au plus près, elles sont de véritables bombes sexuelles du troisième millénaire.

Ce nouveau mouvement de félinité est-il un véritable phénomène de société ou une nouvelle tendance ?
cela a toujours existé sauf qu’aujourd’hui elles ne se cachent plus et assument leurs relations.

Et que recherchent-elles donc chez un homme qui ressemble plus à leur petit dernier qu’à leur amant ?
De la communication, de l’émotivité, de la compréhension… mais surtout ?
Une vie sexuelle active pleine de rebondissements et moins de tabou, qu’elle ne trouvera certainement pas chez un homme plus âgé ou d’âge égal car l’homme après la cinquantaine est en déclin sexuellement alors que la femme est en plein épanouissement.

N’avez-vous pas l’impression de sentir comme un parfum de revanche ?
Mais cette performance sexuelle, enjeu qui pousse l’épanouissement sexuel féminin à son paroxysme, n’entraînerait-il pas le « cougardisme » à exclure d’emblée des opportunités de rencontrer le véritable et durable amour ?

Certes, une relation « printemps-hiver » comporte un lot de défis qui s'ajoute aux embûches de base de toute relation, mais cette différence d’âge n’est pas un obstacle insurmontable.
Chaque histoire a une durabilité incertaine, n’êtes-vous pas d’accord ?

Quelque soit l'âge on ne sait jamais si un amour va durer dans le temps, rien n'est jamais acquis, différence d'âge ou pas...